L’emploi intensif et inconsidéré des produits chimiques a provoqué une contamination de la biosphère et de la chaine alimentaire, une éradication des espèces non cibles telles que la faune auxiliaire et l’apparition des microorganismes résistants. Ces dangers ont conduit l’OMS à interdire l’usage de certains insecticides et fongicides chimiques.

La conservation du niébé demeure encore un problème récurrent dans les systèmes post-récoltes.

Face aux nuisances associées à l’utilisation des antimicrobiens de synthèse chimique, la présente étude vise à développer une méthode efficace de conservation du niébé au moyen d’huiles essentielles.

Des essais de conservation des variétés locales du niébé Dannoukoun et Kpayo avec les huiles essentielles de Pimenta racemosa et Syzygium aromaticum ont été effectués.

Les résultats des analyses microbiologiques ont révélé une réduction significative (p>5%) de la flore fongique dans les échantillons de niébé conserves avec les huiles essentielles, comparativement aux échantillons témoins.

Les analyses nutritionnelles ont indiqué que les deux variétés de niébé étudiées sont riches en protéines et en matières minérales.

La conservation du niébé au moyen d’huiles essentielles améliore aussi ses caractéristiques organoleptiques avec une incidence sur le gout et l’arôme des produits dérivés.

Au regard de ces résultats, les huiles essentielles de Pimenta rasemosa et de Syzigium aromaticum peuvent être considérées comme des produits antifongiques naturels de protection des graines de niébé.

Houinsou, R. de L.F., Adjou, E.S., Ahoussi, E.D., Sohounhloué, D.C.K., Soumanou, M.M., 2014. Biochemical and sensorial Characteristics of cowpea (Vigna unguiculata) stored  with essentials oils extracted from plants of Myrtaceae family. International Journal of Innovation and Applied Studies 9, 428–437.

Sur le même thème

Le maintien et l’utilisation de la diversité génétique des cultures sont importants pour assurer la sécurité alimentaire. L’importance des variétés parentales d’igname et de
Compte tenu de l’utilisation dangereuse des pesticides de synthèse dans la production maraîchère en zone urbaine en Afrique de l’Ouest, cette recherche a étudié