Les plans nationaux de développement de la riziculture accordent une grande priorité au développement de systèmes d’irrigation à petite échelle.

Les périmètres rizicoles dans la partie méridionale du centre Bénin ont été établis entre 1969 et 2009. Les rendements de riz variaient de 1,3 à 7,8 t ha-1 avec un rendement moyen de 4,8 t ha-1.

75% de la variation des rendements pouvait être expliquée par cinq facteurs agronomiques (gestion des résidus de jachère, méthode de labour, stress hydrique, dégâts causés par les rats et taux d’application de l’azote) et deux facteurs édaphiques (surfaces en pente et teneur en sable du sol).

L’élimination des résidus de jachère des champs pour la préparation du sol a réduit les rendements. Les rendements étaient plus faibles dans les parcelles labourées à la main qu’à la machine. Les surfaces inclinées, le stress hydrique et les dégâts causés par les rats ont réduit les rendements.

L’augmentation du rendement due à l’application de N varie de 0,8 à 1,6 t ha-1.

Le rendement moyen n’était que de 2,9 t ha-1 pour les systèmes d’irrigation plus récents développés en 2002 et 2009.

Les faibles rendements des nouveaux systèmes d’irrigation dus à des pratiques de gestion des cultures non optimales suggèrent que l’apprentissage et la vulgarisation des bons principes et pratiques agricoles entre agriculteurs peuvent augmenter les rendements.

La capacité organisationnelle est également importante pour garantir l’utilisation de ressources communes telles que l’eau d’irrigation et les tracteurs pour la préparation des terres.

Tanaka, A., Saito, K., Azoma, K., Kobayashi, K., 2013. Factors affecting variation in farm yields of irrigated lowland rice in southern-central Benin. European Journal of Agronomy 44, 46–53.

NB: Ce document a été originalement publié en anglais sous le titre “Factors affecting variation in farm yields of irrigated lowland rice in southern-central Benin”

 

Sur le même thème

Le maintien et l’utilisation de la diversité génétique des cultures sont importants pour assurer la sécurité alimentaire. L’importance des variétés parentales d’igname et de
Compte tenu de l’utilisation dangereuse des pesticides de synthèse dans la production maraîchère en zone urbaine en Afrique de l’Ouest, cette recherche a étudié