Convergence des Sciences (CoS), est un programme de recherche (2002- 2006) dans lequel neuf projets de recherche ont été menés, dont quatre au Bénin, quatre au Ghana et un aux Pays-Bas.

La question centrale abordée par CoS était la nécessité d’accroître l’impact de la recherche agricole sur les moyens de subsistance des agriculteurs à faible ressources en Afrique subsaharienne.

Zannou et al. ont démontré que la gestion et la conservation des ressources génétiques de l’igname et du niébé sont affectées par l’adéquation agronomique et technologique des variétés, les demandes du marché, sa capacité à contribuer à la sécurité alimentaire et ses valeurs sociales.

Vissoh et al. ont indiqué clairement que des technologies appropriées de gestion doivent être développées pour contrôler les mauvaises herbes envahissantes et parasites, telles que Imperata cylindrica et Striga spp.

Sinzogan et al. ont indiqué que les agriculteurs du Bénin continuent de produire du coton, malgré des marges bénéficiaires très faibles, en raison de l’accès fourni par les dispositions institutionnelles aux engrais qu’ils peuvent détourner pour les utiliser sur le maïs et d’autres cultures.

Saidou et al. ont montré qu’il ne suffit pas de se concentrer sur les facteurs techniques tels que les engrais verts et les fertilisants, et qu’il est nécessaire d’aborder les facteurs institutionnels.

Au cours de sa prochaine phase, le CoS continuera à élargir l’espace d’opportunité pour les petits exploitants agricoles, avec un accent particulier sur les contraintes institutionnelles, et à intégrer l’approche dans les procédures régulières des institutions de recherche.

van Huis, A., Jiggins, J., Kossou, D., Leeuwis, C., Röling, N., Sakyi-Dawson, O., Struik, P.C., Tossou, R.C., 2007. Can convergence of agricultural sciences support innovation by resource-poor farmers in Africa? The cases of Benin and Ghana. International Journal of Agricultural Sustainability 5.

Sur le même thème

Le maintien et l’utilisation de la diversité génétique des cultures sont importants pour assurer la sécurité alimentaire. L’importance des variétés parentales d’igname et de
Compte tenu de l’utilisation dangereuse des pesticides de synthèse dans la production maraîchère en zone urbaine en Afrique de l’Ouest, cette recherche a étudié