La bio-écologie de la fourmi tisserande Oecophylla longinoda Latreille (Hymenoptera Formicidae) a été peu documentée en Afrique de l’Ouest en particulier concernant la cueillette de nourriture dans les vergers de manguiers au cours des saisons.

Comme de nombreuses espèces de fourmis, les fourmis tisserandes collectent deux types de nourriture, les glucides comme le miellat provenant de différents hémiptères et des protéines de divers arthropodes capturés par les ouvrières.

Les activités de capture de proies et de récupération de nourriture d’Oecophylla longinoda ont été suivi par des échantillonnages hebdomadaires réguliers pendant deux années consécutives (2009-2010) dans un grand verger de manguiers du département du Borgou au Bénin (Afrique de l’Ouest), principale zone de production de mangue située dans la zone agro-écologique soudanienne.

Au cours des deux années, la compétition interspécifique avec d’autres fourmis s’est produite principalement pendant la saison sèche (janvier à mars) entraînant une augmentation des captures de Formicinae, Myrmicinae et Ponerinae.

Plus de proies ont été capturées pendant la pluie (fin avril à fin octobre) que pendant le reste de l’année, avec Diptera et les proies des coléoptères culminant en mai et juin respectivement, avec la mangue de saison.

Comme les proies des insectes diminuaient rapidement de novembre à décembre, les fourmis tisserandes ramassaient de plus en plus de graines et de débris végétaux.

Un total de 241 espèces d’insectes a été capturé dont 61 espèces (25,3%) associées à la mangue et quelques noix de cajou, dont 48 espèces nuisibles à la mangue (78,7 % des espèces associées au manguier). Seules cinq espèces (2,1 %) d’insectes utiles ont été capturées.

La présence de colonies d’O. longinoda est bénéfique pour les arbres vivaces systèmes de culture tels que la mangue et la noix de cajou.

Citation :

Vayssières, J., Ouagoussounon, I., Adandonon, A., Sinzogan, A., Korie, S., Todjihoundé, R., Alassane, S., Wargui, R., Anato, F., Goergen, G., 2015. Seasonal pattern in food gathering of the weaver ant Oecophylla longinoda ( Hymenoptera : Formicidae ) in mango orchards in Benin. Biocontrol Sci. Technol. 25, 1359–1387.

Sur le même thème

Le maintien et l’utilisation de la diversité génétique des cultures sont importants pour assurer la sécurité alimentaire. L’importance des variétés parentales d’igname et de
Compte tenu de l’utilisation dangereuse des pesticides de synthèse dans la production maraîchère en zone urbaine en Afrique de l’Ouest, cette recherche a étudié