Les résultats montrent une riche diversité à la ferme avec plus de 65 espèces de plantes comestibles différentes cultivées ou collectés par les ménages.

Plus de 70 % des aliments consommés par les mères ont été achetés dans 55 places de marché.

Plus de 50 % des mères satisfaisaient à une diversité alimentaire minimale avec au moins 5 groupes d’aliments consommés. Les tests diagnostiques ont indiqué l’existence d’une endogénéité.

Les diversités à la ferme et sur le marché étaient positivement associées à la diversité alimentaire des mères une fois les opportunités de marché, la saisonnalité et d’autres facteurs ont été contrôlés avec une importante contribution du marché à leur diversité alimentaire.

Les liens entre ces trois facettes de la diversité suggèrent que la production pour l’autoconsommation et les achats alimentaires se complètent plutôt qu’ils ne se substituent l’un à l’autre dans leur contribution à la diversité alimentaire et donc à la qualité alimentaire.

Il est important de renforcer la capacité des ménages à vendre sur les marchés locaux peuvent également offrir des possibilités d’améliorer leur consommation.

Nécessité d’aborder la saisonnalité de la qualité du régime alimentaire et de renforcer l’importance de l’accès au marché et ainsi la diversité du marché pour l’amélioration des régimes alimentaires.

Bellon, M.R., Ntandou-bouzitou, G.D., Caracciolo, F., 2016. On-Farm Diversity and Market Participation Are Positively Associated with Dietary Diversity of Rural Mothers in Southern Benin , West Africa. PLoS One 11, 1–20.

Sur le même thème

Le maintien et l’utilisation de la diversité génétique des cultures sont importants pour assurer la sécurité alimentaire. L’importance des variétés parentales d’igname et de
Compte tenu de l’utilisation dangereuse des pesticides de synthèse dans la production maraîchère en zone urbaine en Afrique de l’Ouest, cette recherche a étudié