La vision de développement de la ville de Porto-Novo est actualisée comme suit : « Porto-Novo, capitale du Bénin, est à l’horizon 2026, une ville bien gouvernée, à économie prospère, de rayonnement touristique et culturel, bien aménagée, respectueuse de l’environnement où règnent l’union, la sécurité et le bien-être social »

Pour atteindre la vision 11 orientations stratégiques ont été définies regroupées en 4 objectifs stratégiques à savoir i) développement de l’économie locale ; ii) amélioration de la qualité et des équipements sociocommunautaires et nutritionnel de la commune ; iii) amélioration du cadre de vie des populations ; iv) amélioration de la gouvernance locale et de la promotion du genre.

La thématique de la sécurité alimentaire est abordée par plusieurs orientations stratégiques à savoir : i) la sécurisation des terres et accompagnement des acteurs agropastoraux ; ii) le renforcement des services et infrastructures marchands ; iii) l’amélioration des services sociocommunautaire, nutritionnel et de protection des couches vulnérables ; iv) l’amélioration de la protection de l’environnement et de la gestion des ressources naturelles ; v) l’amélioration de la gestion foncière, de l’habitat et la construction.

Sur le plan opérationnel, les objectifs stratégiques ont été déclinés en 42 projets à mettre en œuvre sur une période de 5 ans (d’octobre 2021 à septembre 2026).

Les ressources financières nécessaires pour l’atteinte des résultats sont estimées à onze milliards huit cent quarante et un millions sept cent cinquante mille (11 841 750 000) francs CFA.

Citation :

Mairie de Porto-Novo, Ministère de la Décentralisation et de la Gouvernance Locale, 2021. Plan de Développement Municipal (PDM) de la ville de Porto-Novo 2021-2026. Porto-Novo.

Sur le même thème

Le maintien et l’utilisation de la diversité génétique des cultures sont importants pour assurer la sécurité alimentaire. L’importance des variétés parentales d’igname et de
Compte tenu de l’utilisation dangereuse des pesticides de synthèse dans la production maraîchère en zone urbaine en Afrique de l’Ouest, cette recherche a étudié