Pour explorer des moyens efficaces de réduire les émissions de CO2 du sol et d’augmenter le rendement en grains, des expériences sur le terrain ont été menée sur deux sols de riz pluvial (Lixisols et Luvisols gleyiques) au nord du Bénin en Afrique de l’Ouest.

L’humidité du sol était le principal facteur expliquant la saisonnalité et la variabilité des émissions de CO2 du sol avec des émissions beaucoup plus importantes en saison des pluies qu’en saison sèche.

Le non-travail du sol a considérablement réduit les émissions de CO2 du sol par rapport au travail du sol manuel.

Les émissions de CO2 du sol plus élevées ont été enregistrés dans les traitements paillis de même que dans les traitements fertilisés que ceux non fertilisés.

La biomasse et le rendement du riz ont considérablement augmenté avec l’application de paillis de paille de riz et l’engrais azoté.

L’émission de CO2 du sol par unité de rendement en grains était plus faible dans le cas du non-labour, du paillis de paille de riz et des traitements aux engrais azotés.

La riziculture continue sous travail manuel du sol et l’enlèvement/brûlage des résidus de culture est préjudiciable au sol et aussi négatif pour l’environnement et la qualité du rendement des cultures.

L’adoption de méthodes de travail du sol appropriées, l’application de résidus de culture et une bonne fertilisation sont bénéfiques pour le sol, l’environnement, la qualité du rendement des cultures et même pour les agriculteurs pauvres en ressources.

Il faut confirmer par des études, les effets de ces pratiques de gestion sur les cultures qualité, leurs interactions avec les variétés, la pertinence des interactions entre la fertilisation azotée et le site, le sol et pratiques de travail du sol.

Dossou-yovo, E.R., Brüggemann, N., Jesse, N., Huat, J., Ago, E.E., Euloge, A.K., 2016. Reducing soil CO2 emission and improving upland rice yield with no-tillage , straw mulch and nitrogen fertilization in northern Benin. Soil Tillage Res. 156, 44–53.

NB: Ce document a été originalement publié en Anglais sous le titre Reducing soil CO2 emission and improving upland rice yield with no-tillage, straw mulch and nitrogen fertilization in northern Benin »

Sur le même thème

Le maintien et l’utilisation de la diversité génétique des cultures sont importants pour assurer la sécurité alimentaire. L’importance des variétés parentales d’igname et de
Compte tenu de l’utilisation dangereuse des pesticides de synthèse dans la production maraîchère en zone urbaine en Afrique de l’Ouest, cette recherche a étudié