La teneur en capsaïcine et en vitamine C fait partie des paramètres qui déterminent la qualité du piment sur le marché international.

Les teneurs en capsaïcine et en acide ascorbique varient d’une race de piment à l’autre et ne dépendent pas d’une quelconque similarité morphologique.

La variété locale BO81 possède la plus haute teneur en capsaïcine (307,87 mg/100g de poids sec, correspondant à une valeur de 49,260 sur l’échelle de Scoville) tandis que la variété DO59D a révélé la plus faible teneur en capsaïcine (76,5 mg/100g de poids sec, correspondant à une valeur de 12,260 sur l’échelle de Scoville).

Selon les recommandations de la FAO et de l’OMS, quinze variétés locales (AL103B ; AL109A ; AT21A ; DO58B ; AL99 ; AT32A ; BO94 ; DO52 ; BO48A ; DO62 ; Do56 ; DO45A ; DO59D ; AT29C et AT28.) ayant plus de 112,5 mg de vitamine C par 100g de matière fraîche sont riches en vitamine C et pourraient être considérées comme des sources potentielles de cette vitamine.

Ces variétés peuvent être exploitées par les industries pharmaceutiques dans la fabrication de certains remèdes contre le cancer, le diabète et les maladies cardiovasculaires.

La consommation de piments frais dont les fruits sont riches en vitamine C est un moyen idéal pour contribuer aux problèmes d’insécurité alimentaire et de malnutrition au Bénin.

Orobiyi, A., Ahissou, H., Gbaguidi, F., Sanoussi, F., Houngbèmè, A., Dansi, A., Sanni, A., 2015. Capsaicin and Ascorbic Acid Content in the High Yielding Chili Pepper (Capsicum annuum L.) Landraces of Northern Benin. Int.J.Curr.Microbiol.App.Sci 4.

Sur le même thème

Le maintien et l’utilisation de la diversité génétique des cultures sont importants pour assurer la sécurité alimentaire. L’importance des variétés parentales d’igname et de
Compte tenu de l’utilisation dangereuse des pesticides de synthèse dans la production maraîchère en zone urbaine en Afrique de l’Ouest, cette recherche a étudié