Suite à l’introduction accidentelle du bostrichidé Prostephanus troncatus en Afrique de l’Est et de l’Ouest vers 1980, une campagne de lutte biologique classique a été lancé en 1991; le scarabée histéridé Teretrius nigrescens a été libéré en tant qu‘agent de lutte biologique pour empêcher l’apparition destructrice du ravageur dans le maïs des petites exploitations magasins.

A partir des données publiées et non publiées des magasins de maïs expérimentaux au Bénin, nous avons dérivé des modèles statistiques décrivant la population d’insectes en magasin dynamique, et on a ainsi pu mettre en évidence des interactions biologiques significatives et expliquer le manque de contrôle biologique observé.

Nous avons trouvé que (i) T. nigrescens réduit considérablement le taux de croissance de la population de deux charançons P. truncatus et le ravageur non ciblé, Sitophilus zeamais ; (ii) T. nigrescens a affiché une réponse numérique positive aux deux espèces de proies, P. truncatus et S. zeamais ; (iii) une compétition asymétrique existait entre les deux espèces de proies, S. zeamais était affectée négativement par P. truncatus mais pas l’inverse ; (iv) T. nigrescens et S. zeamais présentait une densité-dépendance intraspécifique négative alors que P. truncatus était limitées dans les ressources.

La lutte biologique classique avec T. nigrescens n’est pas susceptible de réussir, principalement en raison de la dépendance à la densité intraspécifique du prédateur et son faible taux de croissance démographique par rapport à ses proies.

Nous recommandons qu’en plus la recherche sur P. truncatus, la lutte antiparasitaire intégrée prenne en compte l’agriculteur comme un agent actif gérant le magasin.

Les décideurs devraient donner la priorité à la formation des services de vulgarisation et des agriculteurs dans les techniques de lutte intégrée contre les ravageurs (par ex. l’utilisation d’insecticides) comme complément nécessaire à la lutte biologique (inefficacité d’action de P. truncatus ici).

Citation :

Holst, N., Meikle, W.G., 2003. Teretrius nigrescens against larger grain borer Prostephanus truncatus in African maize stores : biological control at work ? J. Appl. Ecol. 40, 307–319.

Sur le même thème

Le maintien et l’utilisation de la diversité génétique des cultures sont importants pour assurer la sécurité alimentaire. L’importance des variétés parentales d’igname et de
Compte tenu de l’utilisation dangereuse des pesticides de synthèse dans la production maraîchère en zone urbaine en Afrique de l’Ouest, cette recherche a étudié