Cette étude s’est intéressée à la détermination, dans la vallée intérieure de Tossahou, des zones propices pour la production de riz pour la culture pluviale en digue, la culture sous inondation naturelle, et la culture irriguée.

Les paramètres tels que le sol, le climat, l’hydrologie et la topographie ont été combinés au sein d’un Système d’Information Géographique en suivant la méthode et les directives de la FAO pour l’évaluation des terres.

52% de la surface de la vallée intérieure de Tossahou, est adaptée à la culture irriguée, 18% à la culture sous inondation naturelle et 1,2% à la riziculture pluviale en digue.

Les précipitations et la température sont les facteurs limitants pour tous les systèmes de culture. Spécifiquement, les facteurs les plus limitants pour la culture sous inondation naturelle, la culture pluviale en digue et la culture irriguée sont respectivement l’inondation, les pentes raides et la prédominance des sols à texture limono-sableuse.

Le faible rendement du riz (1.4 ± 1t/ha) au niveau des champs s’explique par des contraintes socio-économiques telles que les finances limitées et le non accès aux crédits pour l’achat des semences, des fertilisants, pour les travaux (labour, désherbage) et pour l’achat des matériels de traitement post-récolte du paddy. D’autres contraintes comme le manque de moyen de transport vers les grands marchés, le manque de formation sur la culture efficience du riz ainsi que le manque de connaissance et la non utilisation des variétés de riz à haut rendement et tolérantes aux différents stress ont été citées.

Danvi, A., Jütten, T., Giertz, S., Zwart, S.J., Diekkrüger, B., 2016. A spatially explicit approach to assess the suitability for rice cultivation in an inland valley in central Benin. Agricultural Water Management 177.

 

Sur le même thème

Le maintien et l’utilisation de la diversité génétique des cultures sont importants pour assurer la sécurité alimentaire. L’importance des variétés parentales d’igname et de
Compte tenu de l’utilisation dangereuse des pesticides de synthèse dans la production maraîchère en zone urbaine en Afrique de l’Ouest, cette recherche a étudié