Caractérisation des cultures de canne à sucre (Saccharum officinarum L.) de la République du Bénin

Cette étude s’est intéressée à 89 cultivars collectés dans différentes zones de production pour évaluer la diversité de la canne à sucre au Bénin.

15 paramètres morphologiques qualitatifs et 10 quantitatifs ont été étudiés.

La majorité (85,39%) des accessions collectées est pubescente suivi d’une absence de fissures entre les nœuds. Les tiges présentant des craquelures entre les nœuds ne sont pas appréciées par les consommateurs.

La distribution géographique des modalités est identique pour les paramètres considérés. Existence d’importante diversité phénotypique avec la présence de certaines accessions, des traits phénotypiques différents dans le même cluster et de nombreux doublons probables.

La canne à sucre de grandes tiges et peu de nœuds est facile à manger et a plus de valeur économique. De plus, la productivité élevée de canne à sucre de grandes tiges est l’un des critères importants rapportés par les producteurs.

Amélioration des accessions locales par des croisements pour générer des hybrides à haut rendement.

L’utilisation importante des marqueurs moléculaires et biochimiques pour une meilleure caractérisation des accessions.

Citation :  Ekpélikpézé, O.S., Agre, P., Dossou-Aminon, I., Adjatin, A., Dassou, A., Dansi A., 2016. Characterization of Sugarcane (Saccharum officinarum L.) Cultivars of Republic of Benin. International Journal of Current Research in Biosciences and Plant Biology. 3(5), 147-156.

Lire la suite

Évaluation participative de races locales de l’igname de Guinée (complexe Dioscorea cayenensis Lam.–D. rotundata Poir.) du Bénin et caractérisation agro-morphologique de cultivars tolérants à la sécheresse, à l’humidité élevée du sol et aux copeaux de stockage d’insectes

L’igname de Guinée (complexe Dioscorea cayenensis Lam.–D. rotundata Poir.) est une importante culture de tubercules qui contribue fortement à la sécurité alimentaire et à la pauvreté allégement au Bénin.

Il existe au Bénin, de nombreux cultivars d’igname avec de bonnes qualités agronomiques et de performances culinaires bien que ceux résistants ou tolérants à divers facteurs biotiques et abiotiques affectent la production d’igname sont peu nombreux.

Ces pools de cultivars pourraient servir dans le programme de sélection ou être directement utilisé dans les échanges variétaux vers les zones d’intérêts.

La caractérisation agromorphologique menée par pool de cultivars performants révèle l’existence de nombreux doublons qui devraient être clarifié avec l’utilisation de marqueurs moléculaires.

La floraison, le sexe et l’intensité de floraison de différents cultivars ont été analysés et ont révélé un faible taux (11,68 %) de plantes non florifères, un taux élevé (61,03 %) de plantes à faible intensité de floraison et cinq types d’inflorescences mâles indiquant une évolution hypothétique vers la suppression de floraison avec les ignames cultivées.

Les pools de cultivars les plus performants identifiés peuvent servir de sources de gènes pour la sélection des programmes et être directement exploitée par le

développement de programmes et projets à travers des échanges variétaux.

Pour une meilleure conservation et utilisation, la caractérisation moléculaire des cultivars tolérants à la sécheresse, à l’humidité élevée du sol et aux copeaux le stockage des insectes est recommandé.

Loko, Y.L., Adjatin, A., Dansi, A., Vodouhe, R., Sanni, A., 2015. Participatory evaluation of Guinea yam ( Dioscorea cayenensis Lam .– D . rotundata Poir . complex ) landraces from Benin and agro-morphological characterization of cultivars tolerant to drought , high soil moisture and chips storage insects. Genet. Resour. Crop Evol. 62, 1181–1192.

NB: Ce document a été originalement publié en Anglais sous le titre « Participatory evaluation of Guinea yam (Dioscorea cayenensis Lam.–D. rotundata Poir. complex) landraces from Benin and agro-morphological characterization of cultivars tolerant to drought, high soil moisture and chips storage insects»

 

Lire la suite