Trois options de gestion de la fertilité des sols et trois prévisions moyennes d’ensemble corrigées des biais (modèles BNU-ESM, CanESM2 et MPI-ESM-MR) du climat futur (2080-2099) dans le cadre des voies de concentration représentatives (RCP) de 2,6 ; 4,5 et 8,5.

Principaux groupes de sols du bassin versant de l’Ouri-Yori : Plinthosols, Luvisols  et Alisols.

Stimulation des réponses positives de CERES-Maize et de CERES-Sorgho dans l’accumulation de la biomasse aérienne pendant les stades de croissance végétative dans le cadre de ces scénarios climatiques.

L’augmentation prévue de la croissance de la biomasse aérienne sera la plus importante sous RCP8.5 et la plus faible sous RCP 2.6. Cet impact peut être renforcé par une meilleure gestion de la fertilité des sols.

La perte globale la plus importante en termes d’efficacité des ressources et de rendement a été prévue pour le scénario RCP 8.5.

Réduction probablement considérablement les efficacités d’utilisation de l’eau et de l’azote ainsi que les rendements en grains du maïs et du sorgho en raison du changement climatique prévu pour la savane sèche du nord du Bénin.

Mise à jour de la paramétrisation et le code des modèles de culture CERES dans DSSAT afin d’obtenir un effet suffisamment fort du CO2 sur la conductance stomatique et la transpiration pour des évaluations fiables de l’impact du changement climatique sur l’UCE.

Citation :  Amouzou, K. A., Lamers, J. P.A., Naab, J. B., Borgemeister, C., Vlek, P. L. G., Beckerd, M., 2019. Climate change impact on water- and nitrogen-use efficiencies and yields of maize and sorghum in the northern Benin dry savanna, West Africa. Field Crops Research. 235, 104 –117.