Les données utilisées dans cette étude sont collectées auprès d’un échantillon aléatoire de 200 cultivateurs de maïs dans la municipalité de Zè.

les agriculteurs ont perçu les variables climatiques et sont conscients du changement climatique. Les stratégies d’adaptation utilisées par les producteurs de maïs comprennent l’ajustement de la période de semis, l’utilisation de variétés de cultures améliorées, l’intégration des cultures et du bétail et la plantation d’arbres.

Détermination d’un modèle probit multivarié pour estimer les facteurs affectant l’utilisation des mesures d’adaptation par les agriculteurs.

les principaux déterminants des stratégies d’adaptation au changement climatique sont les variables socio-économiques et institutionnelles telles que l’âge, le sexe, le statut marital, l’éducation, l’expérience dans la production de maïs, le crédit, la distance au marché, la possession d’une télévision et la formation agricole.

La mise en place d’un système d’alerte précoce qui permettrait aux agriculteurs d’être informés d’éventuelles perturbations climatiques.

Amélioration de l’offre de crédit agricole et la formation des agriculteurs couplés avec la nécessité de mesures de soutien institutionnel et technologique pour s’adapter au changement climatique.

Citation :  Soglo, Y. Y., Nonvide, G. M. A., 2019. Climate change perceptions and responsive strategies in Benin: the case of maize farmers. Climatic Change. 155, 245 – 256.