Efficacité comparée de trois méthodes de diffusion d’informations rizicoles par des vidéos au Sud du Bénin.

Au Bénin, avec la réduction du personnel d’encadrement paysan les services de vulgarisation agricole peinent à assumer leurs fonctions avec les méthodes traditionnelles.

Comme alternative, les vidéos de formation « paysan à paysan » ont été développées et utilisées suivant différentes méthodes.

Au Bénin, la méthode de simple mise en place (SMEP), la méthode de projection sans facilitation (PSF), et la méthode de projection avec facilitation (PAF) ont été les plus utilisées.

Auprès des producteurs de riz dans le sud du Bénin, la simple mise à disposition de DVD a permis une meilleure mémorisation et compréhension des messages contenus dans les vidéos que les deux autres méthodes.

L’avantage de la SMEP est la possibilité qu’ont les producteurs de visualiser à plusieurs reprises, et quand ils le veulent, les vidéos qui leur ont été données.

Le co-apprentissage social renforce la compréhension des connaissances véhiculées par les vidéos.

L’efficacité de la SMEP montre que la présence d’un vulgarisateur/facilitateur n’est pas toujours indispensable à l’apprentissage paysan lorsque le support est adéquat et que le contenu présente un intérêt pour les producteurs.

Des voies d’apprentissage non conventionnelles et peu onéreuses existent donc pour les paysans.

Ces résultats pourront aider les structures de vulgarisation agricole à choisir des méthodes de diffusion des informations par des vidéos.

Davito, T., Okry, F., Kouevi, A., Vodouhe, S., 2017. Efficacité comparée de trois méthodes de diffusion d’informations rizicoles par des vidéos au Sud du Bénin. Cahiers Agricultures 26, 65003.

NB : Ce document a été originalement publié en anglais sous le titre “Comparative effectiveness of three methods of disseminating rice information through videos in southern Benin.”

 

Lire la suite

Le paillage du riz pluvial pour une gestion efficace de l’eau : Une approche collaborative au Bénin

Le riz joue un rôle essentiel en contribuant à la sécurité alimentaire, aux revenus génération, la réduction de la pauvreté et la croissance socio-économique dans de nombreux pays africains

Une approche sociotechnique combinant les dimensions techniques et institutionnelles a été utilisée pour identifier et tester le paillage comme méthode potentielle pour améliorer l’efficacité de l’eau d’irrigation dans la culture du riz dans les régions montagneuses des vallées intérieures du Bénin.

Avec la variété de riz de bas-fond IR-841 avec 10 Mg ha−1 « riz de paille », le paillis permet aux agriculteurs de mieux utiliser l’eau disponible dans les hautes terres et d’augmenter les rendements.

Bien que le la préférence pour l’IR-841 par rapport à la variété spéciale des hautes terres Nerica-4 est risquée en raison de ses demandes élevées en eau et l’incertitude des précipitations, les agriculteurs utilisent l’IR-841 pour maximiser leurs profits.

Au-delà de sa technicité sortie, l’expérimentation conjointe a facilité l’interaction des connaissances, des expériences et des pratiques parmi les acteurs impliqués.

Le processus utilisé pour sélectionner une option viable pour une gestion plus efficace de l’eau dans la riziculture, impliquant un groupe mixte de parties prenantes, a facilité l’interaction entre les membres de la plateforme, la co-génération de connaissances pour une utilisation efficace de l’eau par la compréhension et l’intégration des agriculteurs apports scientifiques.

L’évaluation de l’expérience technique sur le terrain qui résulte de plusieurs méthodes a fourni des preuves suffisantes pour un résultat clair : la variété de bas-fond à long terme IR-841 avec « riz de paille » permet aux agriculteurs de mieux utiliser l’eau disponible et augmenter les rendements de leurs parcelles de montagne.

Totin, E., Stroosnijder, L., Agbossou, E., 2013. Mulching upland rice for efficient water management : A collaborative approach in Benin. Agric. Water Manag. 125, 71–80.

NB: Ce document a été originalement publié en Anglais sous le titre « Mulching upland rice for efficient water management : A collaborative approach in Benin»

Lire la suite