Cette étude s’est intéressée à 89 cultivars collectés dans différentes zones de production pour évaluer la diversité de la canne à sucre au Bénin.

15 paramètres morphologiques qualitatifs et 10 quantitatifs ont été étudiés.

La majorité (85,39%) des accessions collectées est pubescente suivi d’une absence de fissures entre les nœuds. Les tiges présentant des craquelures entre les nœuds ne sont pas appréciées par les consommateurs.

La distribution géographique des modalités est identique pour les paramètres considérés. Existence d’importante diversité phénotypique avec la présence de certaines accessions, des traits phénotypiques différents dans le même cluster et de nombreux doublons probables.

La canne à sucre de grandes tiges et peu de nœuds est facile à manger et a plus de valeur économique. De plus, la productivité élevée de canne à sucre de grandes tiges est l’un des critères importants rapportés par les producteurs.

Amélioration des accessions locales par des croisements pour générer des hybrides à haut rendement.

L’utilisation importante des marqueurs moléculaires et biochimiques pour une meilleure caractérisation des accessions.

Citation :  Ekpélikpézé, O.S., Agre, P., Dossou-Aminon, I., Adjatin, A., Dassou, A., Dansi A., 2016. Characterization of Sugarcane (Saccharum officinarum L.) Cultivars of Republic of Benin. International Journal of Current Research in Biosciences and Plant Biology. 3(5), 147-156.