Cette étude a évalué au Sud Bénin et en milieu contrôlé, les rendements et les aspects nutritionnels d’une part des systèmes de cultures pures d’arachide locale (groupe « spanish ») et de variétés de maïs (TZEEW à port érigé, DMRESRW à port semi retombant et Obatanpa particulièrement riche en protéines) et d’autre part de cultures associant l’arachide avec ces trois variétés de maïs.

Les cultures ont été conduites avec une irrigation d’appoint et une fertilisation organique (10 t de matière organique/ha) et chimique (100 kg/ha d’engrais complet 10-20-20) avec une densité de semis de 11,1 plants/m2 pour l’arachide et des densités de 2,5 ; 3,1 et 4,2 plants/m2 pour le maïs.

En culture pure, les rendements en grains par ha atteignaient 1,785 t pour l’arachide et respectivement 2,89 t, 4,17 t et 4,77 t pour les trois variétés de maïs semées à la même densité.

En associant l’arachide et le maïs (densité 4,2 plants/m2), les rendements par ha en arachide et en maïs atteignaient respectivement 1,16 t (arachide) et 2,7 t (pour le maïs), 0,94 t et 13,5 t et enfin 0,81 t et 3,62 t.

En termes de nombre de rations alimentaires journalières équilibrées par ha, l’association du maïs à port érigé avec l’arachide donne les meilleurs résultats (7369), contre 6628 et 6022 rations pour les deux autres associations. Les cultures monos spécifiques ne fournissent que 1486 à 2429 rations par ha.

L’association optimisée du maïs avec de l’arachide permet donc de nourrir davantage de personnes par ha.

Adjahossou, B., Adjahossou, V., Adjahossou, D., Edorh, P., Sinsin, B., Boko, M., 2010. Aspects nutritionnels de l’optimisation d’un système de cultures associant le maïs et l’arachide au Sud-Bénin. International Journal of Biological and Chemical Sciences 3.

Sur le même thème

Le maintien et l’utilisation de la diversité génétique des cultures sont importants pour assurer la sécurité alimentaire. L’importance des variétés parentales d’igname et de
Compte tenu de l’utilisation dangereuse des pesticides de synthèse dans la production maraîchère en zone urbaine en Afrique de l’Ouest, cette recherche a étudié