Améliorer les connaissances des agriculteurs sur les nouvelles technologies et créer des opportunités d’apprentissage propices, avec une attention particulière aux pauvres marginalisés (femmes et jeunes), sont des facteurs majeurs dans le mouvement vers agriculture durable.

Pour l’acquisition des connaissances sur les méthodes de riziculture, le capital social est important pour les agriculteurs africains ruraux.

Pour l’accès des agriculteurs aux sources de connaissances agricoles notamment pour la production du riz au Bénin, il y a un écart entre les sexes avec les femmes qui sont plus avantagées mais sans impact significatif.

L’approche genre dans le développement rural a un impact en Afrique de l’Ouest en ce qui concerne l’accès des agriculteurs à l’information agricole.

Le recours à de nouvelles extensions rurales et approches d’apprentissage (par vidéo) est important. Ces dernières peuvent améliorer la capacité des agriculteurs ruraux à innover avec les ressources locales, sur la base de leurs connaissances endogènes et nouvellement acquises. Ces moyens de diffusion des technologies sont excellents et encouragent les populations rurales à créer leurs propres innovations.

Citation:

Zossou, E., Arouna, A., Diagne, A., Agboh-noameshie, R.A., 2017. Gender gap in acquisition and practice of Agricultural knowledge: case study of rice Farming in west africa. Expl Agric. 53, 566–577.

Sur le même thème

Le maintien et l’utilisation de la diversité génétique des cultures sont importants pour assurer la sécurité alimentaire. L’importance des variétés parentales d’igname et de
Compte tenu de l’utilisation dangereuse des pesticides de synthèse dans la production maraîchère en zone urbaine en Afrique de l’Ouest, cette recherche a étudié