Surexploitation des pêcheries en Afrique et au Bénin expliquée par le manque de données sur la pêche, des stratégies de gestion inefficaces et des politiques non appliquées.

Les Pseudotolithes sont des espèces principalement pêchées à la senne de plage au large des eaux littorales béninoises.

Baisse du niveau de capture de ces espèces avec une méconnaissance de la dynamique de leur population.

Deux Sciaenidés commercialement importants (Pseudotolithus senegalensis et Pseudotolithus typus) et pêchés à la senne de plage au Bénin ont permis d’étudier leur niveau de croissance et de mortalité.

  1. senegalensis présentait une croissance isométrique (croissance égale de toutes les parties du corps) avec une mortalité Z = 4,39 par an contrairement à P. typus qui présentait une croissance allométrique négative (croissance lente de certaines parties du corps au détriment d’autres) avec une mortalité Z = 4,12 par an.

Le taux d’exploitation des deux espèces de poissons était supérieur au critère optimum d’exploitation, ce qui est révélateur d’une surpêche.

Plusieurs actions de gestion immédiates, telles que la réglementation de la taille limite en augmentant progressivement le maillage des sennes de plage et les délais de réglementation en restreignant la pêche en dehors de la saison de ponte, sont considérées comme nécessaires à l’exploitation durable de ces stocks.

Citation:

Sossoukpe, E., Nunoo, F.K.E., Ofori-danson, P.K., Fiogbe, E.D., Dankwa, H.R., 2013. Growth and mortality parameters of P . senegalensis and P . typus ( Sciaenidae ) in nearshore waters of Benin ( West Africa ) and their implications for management and conservation. Fish. Res. 137, 71–80.

Sur le même thème

Le maintien et l’utilisation de la diversité génétique des cultures sont importants pour assurer la sécurité alimentaire. L’importance des variétés parentales d’igname et de
Compte tenu de l’utilisation dangereuse des pesticides de synthèse dans la production maraîchère en zone urbaine en Afrique de l’Ouest, cette recherche a étudié